Visiter San Francisco en 2 jours — Les incontournables !

Visiter San Francisco, j’avais cette l’impression de l’avoir déjà fait. Sans doute à cause de Charmed et Madame Doutfire qui ont bercé ma jeunesse. Cette ville était bien sur une étape incontournable de notre road-trip sur la côte Ouest, même si nous avons surtout privilégié la visite des parcs nationaux. Nombreux sont ceux qui démarrent leur itinéraire par la visite de Los Angeles. Mais avec ma cousine, nous avons choisi de visiter San Francisco en premier pour une raison pratique : la gestion de la fatigue. En effet, sur un road-trip de 15 jours, on savait que le rythme serait intense. On a donc souhaité démarrer par ce qui nous semblait être le plus physique.

A vrai dire cet article aurait du s’intituler visiter San Francisco en 3 jours. Malheureusement, notre notre première journée a surtout été rythmée par les formalités administratives de début de séjour. Je vous épargne donc cette partie du voyage pour vous plonger directement dans le vif du sujet. Enfilez une bonne paire de chaussures car visiter San Francisco en 2 jours, c’est intense !

Jour 1 — Visiter San Francisco : de Mission à Lombard Street

Mission & Castro

On se réveille pleines de motivation avec un programme de visite plutôt ambitieux. Après un petit déjeuner copieux à l’hôtel, on prend la route direction le quartier très coloré de Mission District. C’est le plus ancien quartier de San Francisco fondé par les espagnols. Autrefois, les missions de Californie étaient des établissement religieux dont l’objectif était de répandre la culture chrétienne. Le nom du quartier provient d’ailleurs de la première mission espagnole fondée en 1791 : Mission Dolores. Aujourd’hui, c’est un quartier aux influences diverses. Cela se ressent d’ailleurs dans les nombreuses fresques murales qui décorent les rues.

On se ballade dans le Misson Dolores Parc, le poumon du quartier. C’est ici qu’après son jogging ou une partie de tennis, on vient prendre un cours de yoga en plein air. Mais ce parc de 6 hectares est avant tout un lieu de rencontre où il fait bon se retrouver. De plus, le haut de la butte offre une vue imprenable sur tout San Francisco.

Ensuite, direction Castro pour la suite de notre promenade. Quartier plutôt populaire dans les années 70, son ambiance a complètement évolué au fil des années. C’est aujourd’hui l’un des quartiers les plus branché et festif de la ville. Véritable GQ de la communauté gay, c’est sans surprise que les couleurs du drapeau arc-en-ciel subliment le quartier. Pour la petite histoire, ce drapeau mondialement connu comme étant l’emblème de la communauté LGBTQ+ est né à San Francisco en 1978 ! Il est l’œuvre de l’artiste Gilbert BAKER pour protester contre la guerre et lutter pour les droits des homosexuels.

On termine ensuite en passant devant le Woman’s Building. Cet établissement communautaire crée et dirigé par des femmes prône l’autodétermination, l’égalité des sexes et la justice sociale depuis 1971. Quoi de mieux pour décrire la mission et les convictions de l’établissement qu’une fresque murale sur la façade du bâtiment ? Intitulé MaestraPeace Mural, l’œuvre illustre la contribution des femmes à travers l’histoire et le monde. Il aura d’ailleurs fallu 7 muralistes pour finaliser ce chef-d’œuvre qui nous laisse totalement sans voix.

Twin Peaks, Coit Tower & Lombard Street

Pour visiter San Francisco, je vous conseille vraiment d’emporter de bonnes chaussures de marche car des kilomètres, vous allez en faire ! Après cette première partie de journée intense, on s’octroie le luxe de reprendre la voiture en direction de Twin Peaks. Situées à 280m d’altitude, c’est le deuxième plus haut sommet de San Francisco. De ce fait, la vue depuis les hauteurs est incroyable en particulier lorsque le temps est dégagé. A noter cependant que les places de parking sont assez chères. Mais on réussi à se garer au plus près des collines avant de terminer l’ascension à pieds. C’est vraiment sans difficulté puisque des escaliers facilitent l’ascension. Une fois là-haut, la vue tient ses promesses.

Pour se récompenser de tous ces efforts physiques, on fait une pause en début d’après-midi chez Tony’s Pizza Napoletana pour déguster l’une des meilleures pizzas de la ville. Le gérant Tony Gemignani a remporté plusieurs prix pour la qualité de ses pizzas, dont celui de champion du monde pour sa pizza Margarita. L’envie de se dégourdir les jambes après manger pour digérer nous envoie vers le Washington Square. Malheureusement, nous le trouvons fermé pour cause de travaux… On reprend donc la route direction Filbert Steps pour voir la Coit Tower de plus près. En arrivant, on réalise une nouvelle fois à quelle point les pentes sont raides à San Francisco ! Lorsqu’on arrive enfin au sommet des escaliers, nous ne sommes pas franchement subjuguées par la vue…

On rebrousse donc chemin pour atteindre notre dernier stop de la journée : Lombard Street. La route la plus sinueuse des Etats-Unis qui traverse San Francisco de Presidio jusqu’à Embarcado. Cette route a été imaginée dans les années 20 pour faire passer le degré d’inclinaison de la pente de 27 à 16%. Les 8 virages qui composent cette route à sens unique ont été pensés pour limiter la vitesse des véhicules dans la descente.

Et même si regarder les voitures descendre cette route avec précaution constitue un spectacle en soit. Ce n’est en rien comparable à la vue depuis le haut de la rue. On distingue un petit morceau de la baie de San Francisco sous les teintes chaudes d’un soleil qui est en train de se coucher. Une belle récompense pour ponctuer cette journée de vadrouille.

Jour 2 —Visiter San Francisco : du Golden Gate Bridge aux Painted Ladies

Golden Gate Bridge & Sausalito

Comment visiter San Francisco sans passer par le Golden Gate Bridge ? Véritable symbole de San Francisco, c’est l’un des ponts suspendus les plus hauts au monde avec ses 227m de hauteur. Inauguré en 1937, il a fallu 4 années de travaux et plus de 130 000km d’acier pour assurer la construction et la solidité du pont avec ses 2,7km de traversée.

Le pont se traverse aussi bien à pieds, qu’en voiture. Mais nous choisissons de le traverser à vélo ! On réserve en ligne chez Blazing Saddles pour profiter d’une réduction de 30%. Comptez environ 25$ pour un vélo adulte standard. Une fois les vélos récupérés, on prend la direction du pont dans une balade qui dure environ 45 minutes (arrêts photos compris). A fur et à mesure de notre balade, nous faisons la rencontre du célèbre Karl The Fog. C’est le nom donné au brouillard de San Francisco. Celui qui permet à la ville de garder des températures modérées mais qui la prive aussi d’été traditionnels. Ce brouillard est le résultat d’une rencontre entre les températures chaudes des terres californiennes et la fraicheur de l’air au dessus de la baie.

La piste cyclable qui amène jusqu’au pont est relativement facile à suivre hormis 2 petites montées. Par rapport au Brooklyn Bridge de New York, les voitures et les piétons circulent sur le même niveau, ce qui rend la traversée un peu bruyante. Le brouillard nous empêche de profiter pleinement de la vue, mais on distingue quand même cette couleur rouge bridge si caractéristique. De l’autre côté du pont, on s’arrête à Vista Point pour profiter d’un joli point de vue sur le Golden Gate Bridge et la baie. On prend ensuite la direction de Sausalito.

Malgré des superbes paysages tout au long de la traversée, nous ne pouvons pas nous arrêter autant qu’on le voudrait. En effet, l’absence de piste cyclable et les voitures qui arrivent dans notre dos nous demande d’être particulièrement vigilantes rendant les arrêts photos impossible. On découvre une petite ville côtière extrêmement charmante avec des maisons flottantes qui font penser au bassin d’Arcachon. Très appréciée des touristes, Sausalito c’est aussi un lieu de résidence secondaire pour les habitants de San Francisco ou les travailleurs de la Cosmétique Valley. On y aperçoit aussi beaucoup de villas luxueuses. Malheureusement, nous n’avons pas le temps de tester les adresses branchées de la ville. En effet, après 2h30 de balade à vélo, nous devons reprendre le ferry pour continuer de visiter San Francisco.

Fisherman’s Warf & Painted Ladies

De retour à Wisherman’s Warf pour rendre nos vélos, on en profite aussi pour découvrir cet incontournable de San Francisco. C’est un des quartiers les plus touristiques de la ville notamment grâce à ses nombreux restaurants, ses musées mais aussi ses ferrys qui assurent le transport jusqu’à Alcatraz. Pier 39 est la jetée qui attire le plus de monde car c’est ici qu’on peut apercevoir les lions de mer installés sur la baie depuis les années 90. Bien que ce quartier soit très animé, ce n’est pas celui qui retiendra notre attention…

On reprend la voiture en début d’après-midi pour se rendre à Chinatown. En arrivant, on a littéralement l’impression d’être en Asie. Les couleurs, les odeurs, l’ambiance, tout y est ! A noter que le Chinatown de San Francisco rassemble la 2ème plus grande communauté asiatique des Etats-Unis, après celui de New-York. On découvre le quartier en entrant par la grande porte d’entrée située sur la Grant Avenue. A chaque ruelle, on découvre des fresques toutes plus belles les unes que les autres. La plus belle selon moi étant celui qui se trouve au croisement de Clay et Commercial Street. Il s’agit d’une magnifique représentation de Bruce Lee.

On termine enfin cette dernière journée par les Painted Ladies. Comment visiter San Francisco sans voir l’un des lieux les plus photographié de la ville ? L’appellation Painted Ladies désigne les maisons victoriennes colorées visibles depuis l’Alamo Square côté Steiner Street. Ces maisons sont LA carte postale de la ville. Devant leur popularité grandissante, il semblerait que le prix de l’immobilier ait explosé au fil des années. En effet, il parait qu’une maison aurait été vendue plus de 3 millions de dollars en 2014 alors qu’elle ne valait « que » quelques dizaines de milliers de dollars dans les années 70 ! En prenant un peu de hauteur sur le square, on peut voir au premier plan l’alignement des 7 maisons victoriennes avec la skyline en toile de fond (sauf quand le brouillard est de la partie !)

Par manque de temps (mais aussi d’anticipation), nous n’avons pas le temps de visiter Alcatraz. En réalité, visiter San Francisco en 2 jours était un pari (trop) ambitieux. La période estivale complique également l’organisation puisque c’est une période particulièrement prisée par les touristes. En même temps, vu les 2 journées chargées que nous avons eu, je ne sais pas comment on aurait pu caser une autre activité dans notre programme. Nous retiendrons San Francisco comme une ville surprenante qui mixe les cultures et les influences. Une architecture spectaculaire avec d’impressionnantes rues vallonnées. Une chose est sure, visiter San Francisco aura été une sacrée expérience !

N’oubliez pas d’enregistrer cet article sur Pinterest pour le retrouver plus facilement.

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également vous abonner à mon compte BMMA – BLOG VOYAGE.

YOU MIGHT ALSO LIKE

  1. Répondre

    wanderlustmum13

    29/11/2020

    Super article ! Il y avait longtemps que je ne t’avais pas lue. Je me garde ces bonnes adresses pour un futur voyage 🙂 Bon dimanche

    • Répondre

      BMMA - Blog Voyage

      29/11/2020

      Merci beaucoup <3
      J'ai un peu de mal à être assidue sur le blog en ce moment, mais j'essaye de maintenir au moins 1 article par mois 🙂 en tout cas je suis content te si ça te plaît ! Et n'hésites pas si tu as des questions sur la préparation du voyage 😉

      • wanderlustmum13

        29/11/2020

        Ouh ! Vu le contexte on en est encore loin, mais je reviendrai voir ton article le moment venu 🙂

      • BMMA - Blog Voyage

        29/11/2020

        C’est sur que ce n’est pas pour tout de suite malheureusement… mais voyons le côté positif, ça laisse davantage de temps pour la préparation des voyages 😅

      • wanderlustmum13

        29/11/2020

        C’est ça, ça laisse le temps de préparer et d’écrire les articles en retard sur les destinations passées.

      • BMMA - Blog Voyage

        29/11/2020

        Exactement 🙂

  2. Répondre

    Charly Far Away

    02/12/2020

    J’ai lu tes deux premières phrases et j’ai su qu’on était bien en phase sur San Fransisco ! Vous avez dû cavaler en effet, une visite bien sportive mais efficace quand le programme est chargé. Très bel article ! 🙂

    • Répondre

      BMMA - Blog Voyage

      03/12/2020

      Je vois qu’on a les mêmes références 🙂 oooh oui on a pas chômé, c’était intense mais tellement ouf !!! Contente que l’article t’ait plu 🤗

  3. Répondre

    Elyssa Care : Augmentation mammaire Tunisie

    01/02/2021

    Des photos magnifiques et un article très complet ! Que demandez de plus ?

    • Répondre

      BMMA - Blog Voyage

      14/02/2021

      Merci beaucoup !

Laisser un commentaire