1 semaine pour découvrir les Pouilles

Les réseaux sociaux ont beaucoup de défauts mais ils restent néanmoins une bonne source d’inspiration en ce qui concerne le voyage. Pour ma part, c’est sur Instagram que j’ai découvert pour la 1ère fois les Pouilles, cette région située dans le talon de la botte italienne. Tel un coup de foudre, j’ai su au travers des photos que cette région me plairait et qu’elle plairait également à mon Amoureux. Nous avons donc utilisé nos 3 ans d’Amour comme prétexte pour partir à la découverte de cette partie de l’Italie.

Pourquoi visiter les Pouilles ?

Si vous êtes à la recherche d’une destination qui permet de combiner facilement farniente, paysages, architecture et culture, vous allez vous régaler dans les Pouilles ! Sa position géographique au Sud-Est de l’Italie a fait des Pouilles (autrefois appelée la Grande Grèce) une terre d’immigration et de convoitise. Les différents peuples envahisseurs ont laissé au fil du temps leur empruntes dans la région ce qui explique sa grande diversité culturelle malgré des traditions bien ancrées.

Ce n’est un secret pour personne, la gastronomie italienne est divine. Néanmoins, il faut savoir que la région des Pouilles est essentiellement agricole et produit une grande partie de ce qu’elle consomme : blé, olives, fruits de mer, poissons et vins. Cette abondance de produits frais donne des plats savoureux et généreux avec cette impression de se faire servir par la grand-mère italienne. Les spécialités de la région sont la burrata, la coppa, les tarallis (petits biscuits apéro servis dans tous les restaurants), les fruits de mer et le vin.

Maintenant que l’envie de prendre des billets d’avion vous démange, passons à la partie un peu plus logistique.

Transports

Depuis Paris, le plus pratique reste bien évidemment l’avion. Après environ 2h de vol, nous avons atterri à l’aéroport de Bari qui est le plus grand aéroport de la région. Vous pouvez également atterrir à celui de Brindisi qui dessert principalement les villes du Sud dans la province du Salento.

Si vous avez l’intention de vous déplacer (ce qui est quand même vivement recommandé lorsqu’on vient dans les Pouilles), alors vous devez impérativement louer une voiture. Nous sommes passés par Europcar qui proposait un bon rapport qualité/prix et nous n’avons pas été déçus.

Logement

BMMA-blog-voyage-italie-les-pouilles-alberobello (3)Comme pour tous mes road-trip jusqu’à présent, je suis passée par Airbnb pour réserver mes logements. Pour limiter les trajets en voiture et faire le maximum de choses à pied, j’ai essayé de réserver des logements à proximité des centres historiques. Parmi les nombreuses villes que nous avons visitées, nous avons posé nos valises à Polignano a Mare, Alberobello, Ostuni, Lecce et Montescaglioso.

Mis à part une petite déception à la découverte de notre logement d’Ostuni, les autres logements étaient plutôt conformes à nos attentes. En revanche, si c’était à refaire je logerais à Otranto plutôt qu’à Lecce car j’ai trouvé la ville plus charmante même si je n’y suis passée que très rapidement. La proximité avec la mer est aussi un atout non négligeable.

Je privilégierais aussi un logement dans Matera plutôt qu’en périphérie pour séjourner dans une ville plus dynamique (Matera a été élue capitale européenne de la culture en 2019 !) avec une plus grande ouverture d’esprit… Je n’en dirais pas plus, mon expérience à Montescaglioso/Matera fera l’objet d’un article plus détaillé.

Budget

Je n’ai toujours pas de tableau Excel automatisé pour calculer précisément tout ce que j’ai dépensé pendant mon voyage, mais voici globalement un ordre de grandeur du budget.

Pour les billets d’avion, nous nous y sommes pris relativement tard et le pont de l’Ascension n’a rien arrangé au niveau des tarifs. Avec un peu d’anticipation et si vous partez hors saison, vous devriez pouvoir réduire ce poste de dépense à 250€. A noter également que les couverts sont payants dans les restaurants (environ 2€/pers) et l’eau du robinet n’est pas toujours servie: comptez entre 2 et 3€ pour une bouteille d’eau minérale. Enfin, pour certains logements, une taxe de séjour vous sera demandée à hauteur de 2€/pers/jour environ.

BMMA-blog-voyage-italie-les-pouilles-budgetEnfin, soyez vigilants aux stationnements de votre véhicule, surtout à proximité des centres historiques. La police italienne est intransigeante et votre budget peut vite exploser si vous ne faites pas attention.  Si comme nous vous prenez une amende avec une voiture de location, rendez vous dans un bureau de poste dans les 48h pour régler l’amande sans majoration.

Itinéraire

Etant donné que nous n’avions qu’une semaine, l’objectif était d’en voir le plus possible.

BMMA-blog-voyage-italie-les-pouilles-itineraire

 

 

Le risque lors d’un road-trip court est de passer beaucoup de temps dans les transports ce qui laisse finalement peu de temps pour profiter réellement sur place. L’avantage des Pouilles est que les villes sont suffisamment proches pour que les trajets soient agréables et pas trop fatigants. L’étape la plus longue aura été celle pour rejoindre Montescaglioso depuis Lecce en passant par Gallipoli. Il nous aura fallu au total 2h de route, sans compter la pause restaurant en bord de mer suivie par la pause bronzette/digestion…😊

 

Selon votre façon de voyager, vous pouvez sans problème envisager de rester plus longtemps dans certaines villes ou d’ajouter d’autres étapes. Pour optimiser au mieux les trajets en voiture, nous avons construit l’itinéraire en fonction des provinces. Des articles plus détaillés de chaque étape du voyage seront bientôt en ligne sur le blog pour vous permettre de découvrir le charme singulier des différents villages que nous avons découvert.

Cette semaine dans les Pouilles aura clairement confirmé mon coup de cœur pour cette partie de l’Italie, encore typique. Je ne peux que vous encourager à y aller si ce n’est pas déjà fait. Elle rejoint d’ailleurs Venise et Rome sur le podium des mes lieux favoris d’Italie !  Il ne reste plus qu’à espérer que la popularité grandissante des Pouilles ne nuira pas à son charme encore préservé.

BMMA-blog-voyage-italie-les-pouilles-grotta-poesia