Itinéraire détaillé de 4j à Venise

Venise. La ville qui m’a donné envie de créer ce blog… C’est donc tout naturellement que je lui consacre les 1er articles.

Nous sommes partis à la mi-Mars pour un grand week-end de 4 jours. L’avantage de partir au mois de Mars est le fait d’être hors saison ce qui permet d’échapper (en théorie) aux foules de touristes. Côté température, même s’il faisait frais, nous avons un temps plutôt ensoleillé. Si vous y allez au mois de Février, vous aurez la chance d’assister au célèbre carnaval. Avec des températures plus douces, les périodes d’Avril à Juin ou de Septembre à Octobre sont également agréables pour flâner dans les ruelles et parcourir les canaux de la ville.

Malgré quelques péripéties en début de voyage, on en a pris plein la vue tellement cette ville est sublime. Mais j’ai bien cru qu’on ne partirait jamais…

Jour 1

9h30. C’est à peu près l’heure de notre arrivée à l’aéroport pour un décollage prévu vers 11h30. Tout se passe bien jusqu’à l’embarquement où Monsieur est refoulé car sa carte d’identité n’est plus valable car pas majeur au moment de la date de délivrance… Gros moment de solitude. Après plusieurs tentatives de négociations avec l’hôtesse ratée, nous acceptons la sentence.

Petite aparté administration : Pour Venise (et les autres pays d’Europe), sachez qu’il est possible de voyager avec une carte d’identité « périmée » SI vous êtes majeur(e) à la date de délivrance. Nous ne le savions pas, et comme Monsieur n’est pas très copain avec les démarches administratives, on s’est fait avoir. Pour éviter tous problèmes, il est bien évidemment préférable de voyager avec des documents non périmés ! 🙂

Un aller-retour à la maison plus tard (obligés d’aller récupérer le passeport de Monsieur oublié sur la table du salon…), on arrive à Venise vers 17h30. Valises à la main, on fonce à pieds direction l’hôtel pour déposer nos valises. Durant ces 4 jours, nous avons logé à l’hôtel Tintoretto situé sur le Nord de l’île.

DSC01486

Aussitôt fait, nous partons à l’assaut de Venise, sous un temps plus que menaçant. On décide quand même de se rendre à pieds au célèbre Pont des Soupires (Ponte dei Sospiri) quand une énorme averse se met à tomber. Tellement énorme qu’elle a fait déborder les canaux !

C’est à la tombée de la nuit et les pieds dans l’eau que nous apercevons pour la 1ère fois le Pont des Soupires (Ponte dei Sospiri). Je pourrais dire que j’ai vu l’Acqua Alta de mes yeux et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est assez spectaculaire. Sans se décourager (merci les passerelles), on poursuit notre ballade nocturne jusqu’à la place Saint Marc (piazza San Marco) que nous découvrons totalement inondée ! Le spectacle me laisse sans voix, tellement c’est captivant.

img_20180415_231330_705

Une fois les contemplations de la place Saint Marc terminées, on se met en route direction un petit restaurant pour combler nos ventres qui commençaient à sonner creux. Sur la route on passe devant la Scuola Grande di San Teodoro de laquelle je reconnais en fond un mouvement des 4 Saisons de Vilvaldi qui m’a rappelé l’époque (de plus en plus lointaine) où je faisais du violon. Je motive donc Monsieur pour qu’on y retourne après le repas.

Le concert qui dure environ 1h30, reprend essentiellement des morceaux composés par Antonio Vivaldi (natif de Venise), mais aussi le célèbre canon de Pachelbel. Je suis comme une enfant devant ce concert qui me rappelle tant de souvenirs. Je frissonne à l’écoute des mélodies et je suis surtout bouche bée devant la technique des musiciens en particuliers celle du soliste qui a joué tout le concert par cœur ! C’est sur cette ambiance musicale que s’achève notre 1ère journée.

Jour 2

On décide de commencer la journée assez tôt pour avoir le temps de bien profiter. Une fois le petit déj englouti à l’hôtel, on se met en route direction le pont du Rialto. Bien qu’il existe aujourd’hui 4 ponts sur le Grand Canal, le pont du Rialto fut le 1er à être construit et demeura pendant longtemps le seul du Grand Canal. La vue y très sympa, mais le nombre de touristes rend le lieu moins agréable… Juste le temps de faire quelques photos et nous voilà partis.

DSC01887

DSC01347

La visite se poursuit ensuite au marché de Venise depuis lequel on aperçoit la magnifique œuvre « Support ». Créée par le sculpteur Lorenzo Quinn, ces mains qui émergent du Grand Canal servent à sensibiliser les vénitiens aux risques de réchauffement climatique dont découlent les montées des eaux. La terrasse du Centre Commercial Fondaco dei Tedeschi, offre un point de vue assez sympa sur le Grand Canal.

DSC01124

DSC01130

Une petite pause repas et la balade reprend jusqu’à la Place Saint Marc (piazza San Marco) où nous resteront quelques heures. Située en plein cœur de Venise, cette place est extrêmement fréquentée par les touristes, mais aussi les pigeons ! A éviter pour les personnes atteintes de « pigeon-phobie » aigue. Dédicasse Camille ! Pour pouvoir bénéficier d’une vue imprenable sur la place Saint-Marc et ses alentours, vous pouvez monter dans l‘observatoire du campanile Saint-Marc (équipé d’un ascenseur, ouf !) Le prix est plus qu’abordable (8€ pour la montée) et la vue de là-haut est tout simplement magnifique. Essayez de viser un jour où le ciel est bien dégagé pour faire de jolies photos, vous ne le regretterez pas !

DSC01219

DSC01224

Depuis la place Saint-Marc, on peut également voir la basilique Saint-Marc, la plus grande basilique de Venise. Il est possible de la visiter de l’intérieur, mais nous ne l’avons pas fait durant notre séjour.

Le palais des Doges, situé juste en face du campanile est aussi à voir. Pour la petite histoire, les Doges de Venise étaient dans le temps ce que les présidents d’aujourd’hui sont à la République. À l’époque, Venise faisait partie des précurseurs de ce système politique démocratique puisque leurs voisins évoluaient dans un système plutôt monarchique.

DSC01213

DSC01877DSC01482

Après s’être bien baladés sur la place Saint-Marc, nous avons enchainé avec la visite d’une soufflerie de verre. Nous avons réalisé cette visite à Venise, mais Murano est incontestablement l’île de la verrerie ! Facilement accessible en Vaporetto, elle est située seulement 1,5km au nord de Venise. L’histoire raconte que les verriers, autrefois installés à Venise, ont été contraints de déménager sur l’île de Murano suite à de nombreux incendies.

La dextérité du verrier qui nous fait la démonstration est assez impressionnante. En 15 minutes environ, il confectionne un petit vase. Par contre, on a peine le temps de l’apprécier qu’il est aussitôt détruit… La démonstration se termine par la visite de leur petite boutique dont on fait le tour assez rapidement.

On continue notre découverte de la ville avec une petite ballade à gondole. Impossible de parler de Venise sans mentionner les gondoles. Même si c’est un « attrape-touristes » et que les prix sont relativement élevés (environ 80€ en journée pour 100€ en soirée), ça reste quelque chose à faire au moins une fois.

Avant l’arrivée des Vaporetto, les gondoles étaient le moyen de locomotion de tous les vénitiens. Aujourd’hui, elles sont conduites par des gondoliers dont les tenues sont reconnaissables entre mille ! La balade de 30 minutes permet de poser un autre regard sur la ville depuis les canaux, et c’est très reposant.

DSC01235_bis

DSC01236

On prend un petit verre sur la place San Stefano dans le quartier San Marco avant de regagner notre hôtel pour le repas du soir.

Jour 3

Pas de programme défini pour cette 3ème journée. On se balade simplement dans les quartiers San Marco et Castello. Nous avons été inspiré par le restaurant Al Giardinetto da Severino pour notre pause du midi. Sur la route, je flashe complètement sur la devanture du restaurant Antica Sacretia. J’étais même un peu dégoutée qu’on aille pas y manger le midi…

L’après-midi, on décide de prendre un vaporetto direction l’île aux Cimetières. Ce lieu qui fait désormais parti de mes coups de cœurs, est absolument sublime. De retour à Venise, notre ballade nous amène dans un bar étudiant puis dans le quartier juif. C’est une Venise plus authentique, plus calme que nous découvrons. A l’abri des regards… La balade se termine au très touristique pont des Soupires. Bien que symbole de l’amour aujourd’hui, ce pont n’a pas toujours été aussi joyeux. Dans le temps il représentait le pont où les condamnés poussaient leur dernier soupires en observant Venise pour la dernière fois avant d’aller en prison.

DSC01855DSC01429

Après m’avoir parlé toute la journée de vouloir manger un japonais (oui oui, un japonais en Italie… Allez, comprendre…), Monsieur me dit plein d’enthousiasme qu’il en a trouvé un qui a l’air très bon mais qui est un peu loin de l’hôtel… Vraiment pour lui faire plaisir (car je n’avais vraiment pas du tout envie de manger jap’), j’accepte. N’ayant absolument aucun sens de l’orientation je ne reconnais pas du tout la route que nous avions empruntée dans la journée…

Après 25 bonnes minutes de marches, nous arrivons devant l’entrée… du restaurant Antica Sacretia dans lequel je voulais manger le midi. JOIE IMMENSE! Pendant le repas (qui d’ailleurs était excellent !), Monsieur m’avoue qu’il avait réservé ce restaurant la veille dans l’idée de me faire une surprise… N’est-il pas grandiose ? ❤

DSC01434

Jour 4

Pour la dernière journée, nous sommes allés à Burano, au nord de la lagune de Venise. Je ne vais pas trop m’étendre sur la découverte de Burano puisqu’un article plus détaillé est disponible, ici.

Une dernière petite balade au pont du Rialto puis sur la terrasse du Centre Commercial pour prendre quelques photos, qu’il est déjà l’heure de rentrer… Le retour à la « civilisation » fut un peu difficile, mais l’avantage d’écrire un article dessus quelques mois après c’est qu’on a de nouveau l’impression d’être partie.

J’espère que le voyage vous aura plu!

DSC01897

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s